Alès Audace:

11 porteurs de projets récompensé

Le 16 décembre dernier, la 4e édition concours national Alès Audace a mis à l’honneur ses lauréats audacieux sélectionnés parmi 123 projets innovants.

« Tout projet est audacieux, a lancé Philippe Ribot, vice-président d’Alès Agglomération et président du jury. Ces porteurs de projets, venant de tous les horizons, montrent la pluralité de l’innovation sur notre territoire ».
Composé d’élus locaux et de représentants du monde économique, touristique et culturel, le jury a jugé chaque projet selon son originalité, sa faisabilité et sa pertinence en terme d’intérêt socio-économique sur Alès Agglomération. Tout en gardant pour priorité le fil rouge de ce concours qui est la création d’emplois sur le territoire.

130 000 € de dotations et de services

Au-delà des primes en numéraire, l’édition 2015 du concours proposait 40 000 € de prestations de services offerts par les partenaires : la Saem’Alès, l’École des Mines d’Alès et l’agence de développement Alès Myriapolis.

Chaque lauréat est désormais parrainé par un acteur économique du territoire, expert dans son domaine. Ce partenariat est assuré, bénévolement, par les membres du club d’entreprises Leader Alès : « Grâce à une prime financière et un soutien autant humain que technique, nous apportons aux lauréats un appui concret qui porte ses fruits » s’est félicité Max Roustan, président d’Alès Agglomération et initiateur du concours.

La soirée était parrainée par l’acteur alésien Lionnel Astier. Ce dernier, enthousiaste, a conclu : « Voir tous ces projets innovants et audacieux à Alès, ça fait du bien ! »

Catégorie « Porteurs de projets »

1er Prix 2015

Beal-Pouget-Ruckly

PROJET

Urban Parc Accrobranche et Skateboard indoor

PORTEURS

Caroline Pouget, Flavien Béal et Charlie Ruckly

1er Prix 2015

Dotation : 25 000 €

En quoi consiste votre projet ?

C. Pouget : « Urban Parc est un lieu de loisirs multi-activités indoor. Les activités y sont accessibles à partir de 3 ans jusqu’à l’âge adulte : l’accrobranche, le roller, le skateboard, la trottinette, le bmx ou encore le trampoline. Inspiré de la «street culture», ce parc a la vocation d’être un lieu de mixité sociale et de partage. On y vient pour vivre des sensations fortes, apprendre, se perfectionner, se dépenser et se détendre. Il est à ce titre associé à un bistrot et une galerie. »

Pourquoi avoir choisi le concours Alès Audace ?

C. Pouget : « Alès est au coeur de notre projet d’Urban Parc, c’est son point de départ, un endroit inédit pour un territoire qui affectionne les projets ambitieux. A travers cette participation, nous cherchons la reconnaissance du caractère audacieux du projet et l’adhésion du plus grand nombre, nos besoins en investissements sont importants. »

Que va vous permettre de faire la dotation du concours ?

C. Pouget : « L’Urban Parc va être implanté sur une friche industrielle qu’il nous faut réhabiliter et mettre aux normes avant de créer une structure spécifique pour accueillir le projet. C’est un vrai défi mais convertir ce lieu en particulier complète le projet dans ses dimensions sociale et culturelle. Donc la dotation va permettre de couvrir en priorité les coûts
de construction avec l’espoir que la réalisation finale soit aussi ambitieuse qu’imaginée au départ.»

2ème Prix 2015

PROJET

Photocat

PORTEUR

Razvan Garban

2e Prix 2015

Dotation : 15 000 €

Dont 7000 € en numéraire
et 8000 € d’hébergement SAEM’Alès.

En quoi consiste votre projet ?

R. Garban: « Il s’agit de créer une entreprise spécialisée dans le traitement des fluides (air et eau) par oxydation photocatalytique, une nouvelle technologie émergente qui permet de détruire, sous l’action de la lumière, une large gamme de polluants chimiques (Composés Organiques Volatils, mauvaises odeurs, médicaments, pesticides…) et de micro-organismes (bactéries, virus, champignons). »

Pourquoi avoir choisi le concours Alès Audace ?

R. Garban: « C’est la proximité de l’Ecole des Mines d’Alès qui m’a d’abord séduit. Ensuite, ce concours est un vrai accélérateur en terme de notoriété, il me permet de faire connaître mon activité et de la médiatiser, c’est un coup de pouce très appréciable. »

Que va vous permettre de faire la dotation du concours ?

R. Garban: « Cette dotation va me permettre d’amorcer une levée de fonds pour concrétiser plusieurs projets : d’abord l’extension de mon brevet à l’international, ensuite la finalisation de prototypes d’un média photocatalytique. Le développement de mon activité devrait me permettre de créer une dizaine d’emplois d’ici trois ans. »

3ème Prix 2015

PROJET

Met’Alluvion

PORTEUR

Félix Armanet
et Léo Chandioux

3e Prix 2015

Dotation : 7 400 €

Dont 7400 € d’accompagnement par l’EMA.

En quoi consiste votre projet ?

F. Armanet : « A développer des outils destinés aux carrières alluvionnaires afin de récupérer les métaux rares présents sous forme de fines particules au sein de leur production de sables et qui sont aujourd’hui ignorés. En effet, on retrouve dans les rivières et par voie de conséquence dans les gisements alluvionnaires des placers aurifères. En offrant la possibilité de les exploiter nous permettons aux carrières d’accroître leur rentabilité. »

Pourquoi avoir choisi le concours Alès Audace ?

F. Armanet : « Nous sommes étudiants en dernière année de l’Ecole des Mines d’Alès. Compte-tenu du caractère innovant de notre projet, notre participation allait de soi. Cela va nous permettre d’accroître la notoriété de notre projet sur le territoire où nous comptons créer notre activité. Nous pensons qu’à l’image d’Alès Audace, d’autres nous feront confiance. »

Que va vous permettre de faire la dotation du concours ?

F. Armanet : « Cette dotation va me permettre d’amorcer une levée de fonds pour concrétiser plusieurs projets : d’abord l’extension de mon brevet à l’international, ensuite la finalisation de prototypes d’un média photocatalytique. Le développement de mon activité devrait me permettre de créer une dizaine d’emplois d’ici trois ans. »

Catégorie « Jeunes entreprises »

1er Prix 2015

PROJET

Sud Fluor

PORTEUR

Gérard Calleja

1er Prix 2015

Dotation : 25 000 €

Dont 5 000 € en numéraire
et 20 000 € en Prêt Honneur Alès Myriapolis.

En quoi consiste votre projet ?

G. Calleja: «Sud Fluor est une entreprise dédiée à la recherche et à l’innovation dans le domaine du fluor moléculaire et de ses dérivés. Elle est experte dans les techniques de fluoration directe et la synthèse de fluorures inorganiques. Le projet consiste à mettre au point un réacteur permettant la fourniture de fluor avec réduction des contraintes et des risques d’utilisation. Il s’adresse initialement aux fabricants de machines de dépôt de métaux en phase gaz pour les semi-conducteurs et ouvre des perspectives plus globales en tant que solution de remplacement des bouteilles de gaz fluor pour les laboratoires.»

Pourquoi avoir choisi le concours Alès Audace ?

G. Calleja: « D’abord le calendrier concordait avec le déménagement de ma société à Alès dans un territoire industriel reconnu. Ensuite parce qu’il s’agit d’un projet ambitieux qui me semblait avoir sa place au sein du concours. Enfin, le dispositif présente l’avantage d’être souple, les organisateurs me semblent dans les meilleures conditions pour récompenser des projets vraiment audacieux. C’est également un excellent tremplin pour gagner en notoriété.»

Que va vous permettre de faire la dotation du concours ?

G. Calleja: «Je ne manque pas de pistes… Elle devrait donc constituer une aide à l’installation d’un laboratoire à Alès ou à l’embauche d’un salarié. Nous pourrions également envisager de la consacrer au financement d’un équipement essentiel à notre activité, une boîte à gants de laboratoire permettant de manipuler des produits sensibles à l’air.»

2ème Prix 2015

PROJET

Duqueine numeric driving school

PORTEUR

Yann Belhomme

2ème Prix 2015

Dotation : 10 000 €

En quoi consiste votre projet ?

Y. Belhomme: « J’ai imaginé une formation virtuelle de pilotage. Ses objectifs sont de réduire l’impact environnemental et les coûts de la formation en maintenant un niveau très élevé et en étant directement transposable dans une vraie automobile de compétition. L’entreprise a mis au point un poste de pilotage réaliste pour différents types d’automobiles, y compris pour les pilotes paraplégiques. La faisabilité du projet a été validée grâce à la participation de pilotes professionnels dont Gilles Duqueine, pilote paraplégique en GT3.»

Pourquoi avoir choisi le concours Alès Audace ?

Y. Belhomme: «Je développe mon projet au sein du Pôle mécanique, il m’a semblé que cette participation pouvait m’aider dans la recherche de partenaires. Comme tous les jeunes entrepreneurs, nous avons besoin d’être soutenus, ce petit coup de projecteur est bienvenu. »

Que va vous permettre de faire la dotation du concours ?

Y. Belhomme: « Je vais mettre en place le premier prototype fonctionnel et commercialisable. Il va me permettre de lancer ma prospection à l’échelle européenne d’autant plus que tous les cours de formation sont en anglais. Dans un second temps et rapidement, je souhaite créer des emplois, d’abord un poste d’ingénieur au début de l’année 2016, puis un emploi de mécanicien, et enfin de pilote lorsque le niveau d’activité me le permettra. »

3ème Prix 2015 ex-aequo

PROJET

Aqua-Nautic

PORTEUR

Brice Martigné

3ème Prix 2015

Dotation :10 000 €

Dont 5 000 € en numéraire
et 5 000 € d’accompagnement par l’EMA.

En quoi consiste votre projet ?

B. Martigné: « Aqua-Nautic propose une gamme de produits pour un usage aquatique : vélo, trampoline, haltères, accessoires… dont un avec dépôt de brevet. La conception et l’assemblage final sont réalisés en interne. L’entreprise a pour projet de créer une unité de fabrication afin d’internaliser la réalisation de composants. Il s’agit de maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur, d’éviter le recours à la sous-traitance.»

Pourquoi avoir choisi le concours Alès Audace ?

B. Martigné: « Je suis implanté dans le bassin alésien, au-delà de l’espoir de faire partie des lauréats, j’ai besoin d’être soutenu. Le concours a un certain écho sur notre territoire et permet de valoriser des projets innovants comme le mien. »

Que va vous permettre de faire la dotation du concours ?

B. Martigné: « Je souhaite investir dans un nouveau local de 500m2, acquérir du matériel et créer au minimum un emploi dans les mois à venir. Cette dotation va me permettre de maîtriser mes innovations et réaliser des tests au sein de mon unité de fabrication. A terme, il s’agit de protéger nos innovations et de valoriser au plan commercial des éléments-clés tels que les délais et les finitions. »

3ème Prix 2015 ex-aequo

PROJET

Inox Pool

PORTEUR

Julien Pierrat et Laurent Bancel

3ème Prix 2015

Dotation : 10 000 €

Dont 5 000 € en numéraire
et 5 000 € d’accompagnement par l’EMA.

En quoi consiste votre projet ?

J. Pierrat : «Inox Pool consiste à concevoir, fabriquer et installer des piscines tout inox principalement auprès de clients particuliers. Les piscines en inox gomment tous les défauts et les inconvénients des piscines traditionnelles, en nécessitant notamment moins de produits de traitement. Le confort de baignade s’en trouve considérablement amélioré. Outre l’aspect esthétique, totalement nouveau, l’inox est bien plus robuste et fiable
que tous les revêtements proposés jusqu’alors sur le marché.»

Pourquoi avoir choisi le concours Alès Audace ?

J. Pierrat : « Parce que nous avons la chance qu’un tel dispositif existe sur notre territoire. C’est un véritable tremplin pour les créateurs d’entreprise. Par ailleurs les modalités de participation sont plutôt simples avec un dossier papier facile à compléter dès qu’on maîtrise son projet. L’oral est toujours est une étape plus délicate mais c’est un excellent exercice. »

Que va vous permettre de faire la dotation du concours ?

J. Pierrat : « Nous allons pouvoir investir dans un équipement complexe, une presse plieuse qui permet de plier les tôle d’inox. Cette étape décisive dans la fabrication de nos piscines était jusqu’à maintenant sous-traitée en impliquant des coûts de fabrication et de transport. Nous allons gagner en souplesse et en performance puisque nous pourrons bientôt faire des essais nous-mêmes et travailler sur de nouveaux prototypes de pliage. »

Catégorie « Entrepreneurs »

1er Prix 2015

PROJET

Chocolaterie Malakoff

PORTEUR

Romain Chollier

1er Prix 2015

Dotation : 14 000 €

Dont 10 000 € en numéraire
et 4 000 € d’accompagnement Alès Myriapolis.

En quoi consiste votre projet ?

R. Chollier: « A créer une chocolaterie artisanale, soit une usine artisanale agroalimentaire de fabrication et de conditionnement de produits chocolatés sous la marque Malafoff. Nous y fabriquerons des produits biologiques à travers des gammes de pâte à tartiner et de barres chocolatées bio et une gamme de produits innovants aux packagings dédiés correspondant à de nouveaux besoins, notamment des saveurs inédites ou du chocolat sans sucre. A terme, nous souhaitons créer un musée du chocolat.»

Pourquoi avoir choisi le concours Alès Audace ?

R. Chollier: « On me l’a conseillé et j’en suis heureux car je ne me serais pas dit spontanément que j’avais ma chance. Du coup, j’ai affiné mes projets en terme d’innovation et pris du temps pour construire ma candidature. Cela m’a permis de prendre de la hauteur à un moment-clé du développement de mon entreprise. J’ai pris conscience que l’envie de prendre ce nouveau virage était au moins aussi fort que le désir de mettre au point de nouveaux produits et des saveurs inédites. »

Que va vous permettre de faire la dotation du concours ?

R. Chollier: « D’abord de bénéficier d’un conseil en développement pour exporter nos produits à l’international. Nous venons d’ouvrir une première boutique en Finlande et nous sommes confrontés à des questions nouvelles. Ensuite, nous souhaitons, avec mon épouse, bénéficier de conseils juridiques afin d’adopter le statut qui conviendra le mieux à nos objectifs de développement et à notre situation patrimoniale. »

2ème Prix 2015

PROJET

Locus

PORTEUR

Jean-François Aparicio

2e Prix 2015

Dotation : 8 000 €

En quoi consiste votre projet ?

J-F. Aparicio: « Le Locus est une machine de pose automatique de caniveaux ferroviaires. Le but est d’alimenter la machine en palette de caniveaux, qui s’occupe de dépalettiser et de déposer les caniveaux directement au fond de la tranchée. Cet outil apporte une rapidité de pose inédite à ce jour et un confort nouveau aux opérateurs qui n’ont plus besoin de manutentionner les caniveaux. Par ailleurs, je développe actuellement un outil de réalisation des tranchées par aspiration.»

Pourquoi avoir choisi le concours Alès Audace ?

J-F. Aparicio: « Nous travaillons sur ce territoire et sommes sensibles aux initiatives et événements qui se créent localement. De plus, ce concours nous semblait bien dimensionné à notre projet, très technique et innovant. Enfin, les modalités de participation en font un dispositif accessible, tout le monde peut tenter sa chance. »

Que va vous permettre de faire la dotation du concours ?

J-F. Aparicio: « Nous avons déjà concrétisé la première phase du projet : notre machine a été mise en exploitation sur les lignes LGV. Pour aller plus loin et la lancer sur des rails, en ferroviaire, il faut la faire homologuer par un bureau de contrôle. Cette procédure a un coût important, le concours Alès Audace va nous permettre de franchir cette étape et nous permettre d’être compétitifs sur de plus gros marchés. Par ailleurs, nous souhaitons communiquer davantage, il se pourrait donc que nous investissions dans une présentation audiovisuelle de l’entreprise. »

3ème Prix 2015

PROJET

Centre de formation esthétique SPA application

PORTEUR

Céline Ringot

3e Prix 2015

Dotation : 5 000 €

En quoi consiste votre projet ?

C. Ringot: « Le projet a pour but de créer un pôle dédié à l’esthétique et destiné aux professionnels, aux apprenants et aux particuliers. Il prévoit la création d’un lycée professionnel d’esthétique, d’un SPA d’application de 180 m2, d’un centre de formation pour les professionnels de l’esthétique, d’outils de médiation entre professionnels et/ou entre élèves, ainsi que le développement et la vente de produits cosmétiques. »

Pourquoi avoir choisi le concours Alès Audace ?

C. Ringot: « C’est une grande opportunité, celle de pouvoir compter sur un accompagnement au moment où le développement de ma structure le nécessite. Lorsque j’ai entendu parlé du concours, j’ai compris que notre territoire soutenait les créateurs d’activités et c’est une grande chance. Participer à ce concours m’a également permis de réfléchir à mon projet en me posant les bonnes questions. Cette démarche m’a permis d’avancer, c’est indéniable. »

Que va vous permettre de faire la dotation du concours ?

C. Ringot: « Je vais finaliser quelques travaux et surtout développer les outils de communication nécessaires à la promotion d’un centre unique en France. Pour cela, je compte déployer une communication multi-cibles qui doit me permettre de valoriser toutes les activités et spécificités du lieu. C’est une nouvelle étape à franchir aujourd’hui pour préparer et pérenniser l’avenir, je suis heureuse d’être soutenue pour y parvenir. »

« Coup de coeur »

PROJET

OCNI Factory

PORTEUR

Tristan Cano
et Benoît Le Guen

En quoi consiste votre projet ?

T. Cano: « Ocni Factory est une agence culinaire globale inspirée par le design et l’innovation. C’est un laboratoire de création d’expériences culinaires, une fabrique d’objets comestibles innovants et une agence de conseil en innovation culinaire. Nous souhaitons créer des évènements incluant des performances culinaires clefs en main, puis des ateliers de « Foodesign » alliant gastronomie et design culinaire, des livres de recettes thématiques, et des objets comestibles innovants appelés « Ocniens »

Pourquoi avoir choisi le concours Alès Audace ?

T. Cano: « Je suis natif de la région, revenir à Alès pour y développer mon projet professionnel est une vraie opportunité. Nous voulons en effet prouver que nos spécialités ne sont pas réservées à Paris ou New York. Il doit pouvoir exister des lieux de création partout ailleurs, nous comptons faire d’Alès et sa région un pôle d’innovation, un observatoire de toutes nos créations. C’est une activité peu connue, être lauréat du concours devrait nous permettre de gagner en légitimité. »

Que va vous permettre de faire la dotation du concours ?

T. Cano : « Nous allons nous doter de nouvelles structures événementielles, nous en avons actuellement 3 et souhaitons en créer 7 autres pour déployer nos savoir-faire dans la région et au-delà. Etre lauréats va faciliter la promotion de ce nouvel outil de communication qui passe par la création culinaire pour véhiculer les messages et les valeurs d’une entreprise ou d’une collectivité. »

Les finalistes de l’édition 2015

PROJET : Chantier Naval
Alain INZELRAC – COQUES EN STOCK
PORTEUR DE PROJET : Alain INZELRAC
Description : création d’un voilier bi place accessible à tout handicap


PROJET : Hélipte
PORTEUR DE PROJET : Cédric KOPPÉ
Description : développement d’un appareil électronique permettant l’analyse et l’interprétation de la détection de pesticides en environnement


PROJET : EVADE
PORTEUR DE PROJET : Dimitri LAPIERRE
Description : concept innovant et interactif pour former les décideurs à la gestion du risque


PROJET : FUN-ATV
PORTEUR DE PROJET : Johanna et Aurélien BERNADINI
Description : conception d’engins électriques nautiques


PROJET : Solution Plug & Work
PORTEURS DE PROJET : Olivier DIRRENBERGER et Fabien GARCIA
Description : messagerie collaborative, gestion documentaire et gestion de productivité


PROJET : Visio Derm
PORTEUR DE PROJET : Daniel CONSTANT
Description : analyseur de peau optique nuagique


PROJET : Système LAM
(Localiser Alerter Matérialiser)
PORTEUR DE PROJET : Thierry ROUX
Description : Dispositif modulable de prévention et de protection des personnes en période de crue.


PROJET : CELIER AVIATION
PORTEURS DE PROJET : Benjamin CELIER et Michel ANTONI
Description : Travaux aériens en ULM et Autogire

PROJET : TERRE de Sud
PORTEURS DE PROJET : Emilie GUILLEREZ et Mélanie DUPIN
Description : agence proposant des séjours touristiques et oenotouristiques haut de gamme et originaux


PROJET : Classic Car Design
PORTEUR DE PROJET : Loïc PEROIS
Description : «Quand le design rencontre l’automobile ancienne, des voitures revisitées pour être à la hauteur de vos rêves»


PROJET : LSFRéviZ
PORTEUR DE PROJET : Christiane ZERMATTEN
Description : logiciel d’aide à l’apprentissage de la langue des Signes


PROJET : La cité des bébés
PORTEURS DE PROJET : Morgane PUIROUX et Chérifa ZRARI
Description : une crèche pour tous, accueil mixte des enfants dès leur plus jeune âge quelque soit leur handicap


PROJET : Smile Rain
PORTEURS DE PROJET : Frédéric BERTOLO, Frédéric ROIGNANT et Samir DALI
Description : conception fabrication et commercialisation d’une gamme d’impluviums innovants et éco conçus


PROJET : Maison de la Terre Anduze
PORTEUR DE PROJET : Nicole LE FUR
Description : lieu d’échange de partage autour de la céramique


PROJET : HAPPY LIT
PORTEURS DE PROJET : Martine SAUSSOL et Nicola PRECONE
Description : conception de litière entièrement fabriquée à base de carton de récupération sans encre


PROJET : Village Gianna
PORTEUR DE PROJET : Sébastien IGLESIAS
Description : hébergement touristique de luxe Eco-Resort en Cévennes

chiffre-edition-2015