Le 16 décembre dernier, la 4e édition concours national Alès Audace parrainée par Lionnel Astier, a mis à l’honneur ses lauréats audacieux sélectionnés parmi 123 projets innovants.

Catégorie Porteurs de projets

1er prix – Urban Parc Accrobranche et Skateboard indoor
Porté par Caroline Pouget, Flavien Béal et Charlie Ruckly

Urban Parc est un lieu de loisirs multi-activités indoor. Les activités y sont accessibles à partir de 3 ans jusqu’à l’âge adulte : l’accrobranche, le roller, le skateboard, la trottinette, le bmx ou encore le trampoline. Inspiré de la «street culture», ce parc a la vocation d’être un lieu de mixité sociale et de partage. On y vient pour vivre des sensations fortes, apprendre, se perfectionner, se dépenser et se détendre. Il est à ce titre associé à un bistrot et une galerie.
Dotation : 25 000 €

2e prix – Photocat
Porté par Razvan Garban
Il s’agit de créer une entreprise spécialisée dans le traitement des fluides (air et eau) par oxydation photocatalytique, une nouvelle technologie émergente qui permet de détruire, sous l’action de la lumière, une large gamme de polluants chimiques (Composés Organiques Volatils, mauvaises odeurs, médicaments, pesticides…) et de micro-organismes (bactéries, virus, champignons). 
Dotation : 15 000 €

3e prix – Met’Alluvion
Porté par Félix Armanet et Léo Chandioux
A développer des outils destinés aux carrières alluvionnaires afin de récupérer les métaux rares présents sous forme de fines particules au sein de leur production de sables et qui sont aujourd’hui ignorés. En effet, on retrouve dans les rivières et par voie de conséquence dans les gisements alluvionnaires des placers aurifères. En offrant la possibilité de les exploiter nous permettons aux carrières d’accroître leur rentabilité.
Dotation : 7 400 €

Catégorie Jeunes entrepreneurs

1er prix – Sud Fluor
Porté par Gérard Calleja

Sud Fluor est une entreprise dédiée à la recherche et à l’innovation dans le domaine du fluor moléculaire et de ses dérivés. Elle est experte dans les techniques de fluoration directe et la synthèse de fluorures inorganiques. Le projet consiste à mettre au point un réacteur permettant la fourniture de fluor avec réduction des contraintes et des risques d’utilisation. Il s’adresse initialement aux fabricants de machines de dépôt de métaux en phase gaz pour les semi-conducteurs et ouvre des perspectives plus globales en tant que solution de remplacement des bouteilles de gaz fluor pour les laboratoires.
Dotation : 25 000 €

2e prix – Duqueine numeric driving school
Porté par Yann Belhomme
Formation virtuelle de pilotage. Ses objectifs sont de réduire l’impact environnemental et les coûts de la formation en maintenant un niveau très élevé et en étant directement transposable dans une vraie automobile de compétition. L’entreprise a mis au point un poste de pilotage réaliste pour différents types d’automobiles, y compris pour les pilotes paraplégiques. La faisabilité du projet a été validée grâce à la participation de pilotes professionnels dont Gilles Duqueine, pilote paraplégique en GT3.
Dotation : 10 000 €

3e prix ex-aequo – Aqua-Nautic
Porté par Brice Martigné
Aqua-Nautic propose une gamme de produits pour un usage aquatique : vélo, trampoline, haltères, accessoires… dont un avec dépôt de brevet. La conception et l’assemblage final sont réalisés en interne. L’entreprise a pour projet de créer une unité de fabrication afin d’internaliser la réalisation de composants. Il s’agit de maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur, d’éviter le recours à la sous-traitance.
Dotation : 10 000 €

3e prix ex-aequo – Inox Pool
Porté par Julien Pierrat et Laurent Bancel
Inox Pool consiste à concevoir, fabriquer et installer des piscines tout inox principalement auprès de clients particuliers. Les piscines en inox gomment tous les défauts et les inconvénients des piscines traditionnelles, en nécessitant notamment moins de produits de traitement. Le confort de baignade s’en trouve considérablement amélioré. Outre l’aspect esthétique, totalement nouveau, l’inox est bien plus robuste et fiable que tous les revêtements proposés jusqu’alors sur le marché.
Dotation : 10 000 €

Catégorie Entrepreneurs

1er prix – Chocolaterie Malakoff
Porté par Romain Chollier

Création d’une une chocolaterie artisanale, soit une usine artisanale agroalimentaire de fabrication et de conditionnement de produits chocolatés sous la marque Malafoff. Nous y fabriquerons des produits biologiques à travers des gammes de pâte à tartiner et de barres chocolatées bio et une gamme de produits innovants aux packagings dédiés correspondant à de nouveaux besoins, notamment des saveurs inédites ou du chocolat sans sucre. A terme, nous souhaitons créer un musée du chocolat.
Dotation : 14 000 €

2e prix – Locus
Porté par Jean-François Aparicio
Le Locus est une machine de pose automatique de caniveaux ferroviaires. Le but est d’alimenter la machine en palette de caniveaux, qui s’occupe de dépalettiser et de déposer les caniveaux directement au fond de la tranchée. Cet outil apporte une rapidité de pose inédite à ce jour et un confort nouveau aux opérateurs qui n’ont plus besoin de manutentionner les caniveaux. Par ailleurs, je développe actuellement un outil de réalisation des tranchées par aspiration.
Dotation : 8 000 €

3e prix – Centre de formation esthétique SPA application
Céline RingotLe projet a pour but de créer un pôle dédié à l’esthétique et destiné aux professionnels, aux apprenants et aux particuliers. Il prévoit la création d’un lycée professionnel d’esthétique, d’un SPA d’application de 180 m2, d’un centre de formation pour les professionnels de l’esthétique, d’outils de médiation entre professionnels et/ou entre élèves, ainsi que le développement et la vente de produits cosmétiques.
Dotation : 5 000 €

« Coup de cœur »

OCNI Factory
Porté par Tristan Cano et Benoît Le Guen

Ocni Factory est une agence culinaire globale inspirée par le design et l’innovation. C’est un laboratoire de création d’expériences culinaires, une fabrique d’objets comestibles innovants et une agence de conseil en innovation culinaire. Nous souhaitons créer des évènements incluant des performances culinaires clefs en main, puis des ateliers de « Foodesign » alliant gastronomie et design culinaire, des livres de recettes thématiques, et des objets comestibles innovants appelés « Ocniens ».