Une campagne d’affichage dans le métro parisien vise à faire venir sur l’Agglo des porteurs de projets parisiens désireux de quitter la capitale.

Dans cette édition 2021, en plus du concours général pour les porteurs de projets locaux, un défi spécial est proposé aux Parisiens désirant créer leur entreprise sur Alès Agglomération. 130 000 € sont en jeu.

« C’est le concours de la relance ! » Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération, ne souhaite pas attendre la fin de l’épidémie pour faire repartir le territoire de l’avant. Le concours Alès Audace 2020 n’a pas pu avoir lieu en raison de la Covid-19 ; hors de question de laisser le virus plomber aussi Alès Audace 2021 ! Ce cru 2021 sera donc le 9e concours économique porté par Alès Agglomération, un concours original et prisé qui, depuis 2012, distribue quelque 130 000 euros aux porteurs de projets audacieux à condition qu’ils développent leur entreprise sur l’agglomération.

Après 8 éditions et 72 lauréats, Alès Audace 2021 garde son empreinte locale puisque les porteurs de projets locaux et régionaux sont invités, comme chaque année, à participer au concours général.

Un défi “Je quitte Paris”

Mais cette édition ouvre aussi la porte aux habitants d’Ile-de-France. C’est la conséquence logique des campagnes de promotion effectuées dans le métro parisien en juin et septembre 2020. « Les Parisiens sont de plus en plus nombreux à vouloir quitter Paris pour trouver, au soleil, une ville à taille humaine, où ils bénéficieront de la qualité de vie à laquelle ils aspirent » note Christophe Rivenq. Il s’agit donc de leur mettre le pied à l’étrier… » C’est pourquoi Alès Audace 2021 propose un “défi” – un concours dans le concours – tourné vers les entrepreneurs franciliens. « Les défis des éditions précédentes concernaient un secteur d’activité : terroir, commerce, numérique, rappelle Philipe Ribot, vice-président de l’Agglo et président du jury Alès Audace. Cette fois, nous nous adressons à une catégorie de population spécifique pour inciter quelques audacieux à venir vivre sur notre territoire ».

Le Défi “Je quitte Paris” offrira en effet à ses lauréats un an de loyer d’entreprise ainsi qu’une dotation en numéraire. De quoi pousser des entrepreneurs à faire un grand saut jusqu’au pied des Cévennes.

Une campagne d’affichage sur 300 panneaux du métro parisien est programmée du 2 au 14 février afin de ferrer les candidats potentiels. Tant il est vrai, comme le proclame le slogan sur les affiches, que “Alès sourit aux audacieux”.